Menu

Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port Royal & Maison Fraternelle


CULTE DU 6 DÉCEMBRE 2020



INTRODUCTION " En allant au culte "



MUSIQUE D'ENTRÉE

mangata___gloria___mix_print_v2.mp3 MANGATA - GLORIA -  (7.07 Mo)

MANGATA - GLORIA - par l'ensemble de voix féminines " Mangata"

Ici, pour des raisons techniques, la version n'est pas en haute définition, mais vous pouvez vous procurer le CD de cet ensemble  

SALUTATION

salutation_6_12_3020.mp3 Salutation  (1.68 Mo)

Je vous souhaite la bienvenue dans cette Maison, frères et sœurs, où nous sommes venus pour nous retrouver au nom de Dieu et de notre Seigneur Jésus-Christ. Que chacun de vous se sente ici chez lui pour ce moment où nous voulons nous mettre en présence de Dieu, écouter et méditer sa parole.

Avant toute chose nous nous rappelons la certitude de la bonne nouvelle de l'Évangile et de la grâce: que chacun de nous reçoive de lui : la vie, la joie profonde et la paix parfaite, qui seules viennent de Dieu.




Louange

louange_6_12_2020.mp3 Louange  (1.6 Mo)

Tu es l’imprévisible,

Tu es le vivifiant,

Tu es l’esprit qui souffle où on ne l’attend plus,

Tu es flamme et souffle qui jamais ne s’arrêtent,

et c’est pourquoi brille toujours

au cœur de ma difficulté de vivre,

la petite lumière obstinée de l’Espérance.




CHANT DU CANTIQUE " À mon cri prête l'oreille"

ps_86a.mp3 PS 86A.mp3  (7.15 Mo)

Partition, cliquer pour agrandir
Partition, cliquer pour agrandir

Prière de conversion

repentance.mp3 Prière  (2.08 Mo)

Prière de Martin Luther

Enseigne-nous, ô Père, à ne pas nous confier en nous-mêmes ou en nos belles entreprises, mais à attendre de tout attendre de ton infatigable bonté.

Que la tristesse de vivre souvent en désaccord avec ta bonté ne nous submerge pas, mais plutôt que ta miséricorde s’étende à toute notre vie et la fertilise.
Aide –nous, ô Dieu !

Comme il est triste que, tandis que brille la lumière de l’Evangile, bien des hommes continuent à se comporter avec légèreté.

Apprends-leur que l’Evangile ne peut cohabiter avec la frivolité, mais que ceux qui s’ouvrent à la foi reçoivent le salut et mille bienfaits, et qu’il n’est plus grand bonheur qu’en vivant comme Christ le veut


Annonce du pardon

pardon_6.mp3 pardon 6.mp3  (627.19 Ko)

J’ai effacé ta faute comme la lumière gagne sur la nuit épaisse,

et j’ai effacé le mal que tu as fait comme le vent chasse un nuage.

Tu peux revenir à moi sans crainte, car je t’aime dès maintenant et pour toujours

Harald Slott-Møller Nuit d'été près du fjord Vejle (CLIQUER POUR AGRANDIR)
Harald Slott-Møller Nuit d'été près du fjord Vejle (CLIQUER POUR AGRANDIR)

Musique

haydn_andanteetvariationsenfamineur_1.mp3 Haydn.AndanteetVariationsenfamineur.mp3  (3.86 Mo)

Haynd. Andante et variations en fa mineur.
Interprété par Olivier Mazal
Hasui Kawase L’Étang au sanctuaire de Benten à Shiba. CLIQUER POUR AGRANDIR
Hasui Kawase L’Étang au sanctuaire de Benten à Shiba. CLIQUER POUR AGRANDIR

Prière d'illumination

prière_d_illumination.mp3 Prière d’illumination.  (1.17 Mo)

Avant de lire les textes du jour, nous prions.

Nous avons soif, Seigneur… Soif de ta présence, de ton amour, de ton Esprit, de ta Parole. Nous avons soif, Seigneur… Nous venons à toi les mains vides, nous venons les mains tendues. Nous venons dans la confiance : tu nous offres l’eau vive, tu nous donnes ta Parole. Béni sois-tu, aujourd’hui et toujours.

 


LECTURES

lecture_d__esaie.mp3 Lecture d'ESAIE.mp3  (1.72 Mo)

marc_1,_1_8.mp3 Marc 1, 1-8.mp3  (2.6 Mo)

Ésaïe 40 VERSETS 3 À 8

3 Quelqu’un crie :

Dans le désert,

frayez le chemin du Seigneur !

Aplanissez une route pour notre Dieu

dans la plaine aride !

4 Que toute vallée soit élevée,

que toute montagne et toute colline soient abaissées !

Que les reliefs se changent en terrain plat

et les escarpements en vallons !

5 Alors la gloire du Seigneur se dévoilera,

et tous la verront ensemble

c’est la bouche du Seigneur qui parle.

6 Quelqu’un dit : Crie !

On répond : Que crierai-je ?

Toute chair est de l’herbe,

tout son éclat est comme la fleur des champs.

7 L’herbe se dessèche, la fleur se fane

quand le souffle du Seigneur passe dessus.

Vraiment, le peuple est de l’herbe :

8 l’herbe se dessèche, la fleur se fane ;

mais la parole de notre Dieu

subsistera toujours

 

MARC 1, 1-8

Commencement de la bonne nouvelle de Jésus-Christ, Fils de Dieu.

Selon ce qui est écrit dans le Prophète Ésaïe :

J’envoie devant toi mon messager

pour frayer ton chemin ;

c’est celui qui crie dans le désert :

« Préparez le chemin du Seigneur,

rendez droits ses sentiers »,

survint Jean, celui qui baptisait dans le désert et proclamait un baptême de changement radical, pour le pardon des péchés. Toute la Judée et tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui et recevaient de lui le baptême, dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de criquets et de miel sauvage.

Il proclamait : Il vient derrière moi, celui qui est plus puissant que moi, et ce serait encore trop d’honneur pour moi que de me baisser pour délier la lanière de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés d’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit saint



Anna Ancher La lumière du soleil dans la chambre bleue  (CLIQUER POUR AGRANDIR)
Anna Ancher La lumière du soleil dans la chambre bleue (CLIQUER POUR AGRANDIR)

Interlude

zb__beck___uneventful_days__320kbps_copie.mp3 Interlude  (1.39 Mo)



PRÉDICATION

predication_6_dec.mp3 predication enregistrée au Temple  (35.24 Mo)

Par Robert Philipoussi (enregistrée au Temple de Port Royal ce jour)

 

Aujourd'hui, une prédication, plus courte, à cause des conditions qui ne favorisent pas, il faut l'avouer des moments qui traineraient en longueur. Néanmoins, une prédication, c'est une prédication.

Des textes du jour chaque année à cette période nous invitent à déchiffrer le rapport entre Jean le Baptiseur et Jésus. Entre celui qui est présenté comme le précurseur et celui est qui est présenté comme celui qu'on attend. Je ne vais pas y revenir cette fois. Je tente en fait de rompre la malédiction de ces textes qui vous le savez peut-être ré apparaissent tous les trois ans, et en plus autour de Noël le risque de la répétition est encore plus fort... Aujourd'hui je vais simplement me concentrer sur cette annonce de Jean.

 Lui, il vous baptisera du Saint Esprit.

Ou du Souffle sacré (autre traduction possible)

De ce souffle-là, de cet esprit éternel, .... souvenez-vous...

Celui qui planait au-dessus des eaux au moment poétique au sens étymologique strict du terme en grec, mais aussi très artistique : le moment de la création.

Beaucoup dans ce temple, et sans doute beaucoup aussi parmi ceux qui nous écoutent sur internet... (peut-être dans deux ou trois ans, d'ailleurs, c'est fascinant....) donc, beaucoup d'entre nous avons été baptisés d'eau, avec de l'eau. Certains en ont un souvenir. D'autres aucun souvenir parce qu'ils étaient vraiment tout petits au moment de leur baptême. Certains s'en souviennent maintenant...mais auront oublié après qu'ils auront eu trois ans...

Chaque personne a sa façon de comprendre la signification du baptême d'eau, mais aussi chaque tradition ou ramification chrétienne accentue une compréhension ou une autre. C'est un plongeon dans la mort pour se relever à la vie nouvelle, c'est un rite de passage, c'est un simple bain de purification, c'est une marque pour faire partie d'une fraternité... Toutes ces significations peuvent d'ailleurs se compléter.

 

Mais qui d'entre nous a été baptisé de l'esprit, du souffle, ou plus littéralement en grec " dans le souffle, dans l'esprit ?" Et pour le coup qui donc pourrait y faire référence pour lui, pourrait évoquer ce que c'est pour lui, ou devrait être, ou pourquoi pas, pourrait en témoigner ?

 

Oh je sais, à de trop jeunes catéchumènes ... quelques pasteurs consciencieux ont expliqué que leur confirmation était le moment de ce baptême dans l'esprit. Parce que oui, dans la Bible, c'est l'Esprit qui "confirme".

Mais combien, pour employer un langage de jeunes et donc apparaitre comme vieux "combien ont capté ?", en vieux français : s'en sont rendu compte et pour combien d'entre eux cela a-t-il été vrai ?

Qui a vraiment écouté ? C'est de plus en plus dur, parait-il d'écouter... Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises (apocalypse 7).

 

 Écouter... non pas le pasteur consciencieux ... qui essaie de trouver de la signification à des pratiques qu'inexorablement semble-t-il une société oublie sans s'en apercevoir, mais écouter l'Esprit, le souffle qui veut insuffler de sa force en celui ou celle qui est en train de vivre son moment d'engagement.

 

C'est un peu dommage que les églises traditionnelles classiques aient abandonné l'idée même de ce baptême dans l'Esprit et ont délaissé ce " truc qui les embarrassait, finalement". Qui les embarrassait ? Pourquoi ? Peut-être parce que c'est le seul "rituel" qui se passe de personnel religieux ou d'institution, le seul qui n'est défini par rien, le seul qui n'a aucune correspondance liturgique, une pratique... qu'il est difficile d'encadrer ou de superviser... Une pratique qui invite celui ou celle qui est baptisé à se sentir libre d'interpréter, qui le rend "majeur". Mais aussi une pratique qui peut aussi déborder. Les églises dites historiques comme la nôtre auraient donc jugé ce baptême incontrôlable, et l'auraient donc mis à la marge de leur ecclésiologie ... ce que n'ont du coup pas fait d'autres églises, des églises dites de "réveil"- c'est un mot qui fait quand même très 19e siècle... comme les églises pentecôtistes, ou d'autres mouvements, appelés charismatiques... qu'ils soient catholiques ou protestants. Certaines y réussissent très bien, à concilier vie institutionnelle et profusion spirituelle, comme la plupart des églises des assemblées de Dieu, pentecôtistes. Mais dans certains mouvements, ce baptême " dans l'esprit" apparait comme un vaccin... pas forcément obligatoire naturellement mais en tous les cas, nécessaire, si jamais on veut exister dans ces églises, si jamais on veut y franchir des frontières, monter dans le commandement, participer à ceci ou cela, ne pas rester en marge d'une assemblée, ou devenir pasteur... ou leader...

 Malgré ces dérives, il est tout de même triste d'avoir abandonné la moitié du sens du baptême. Car c'est ça dont il s'agit. Le baptême c'est l'eau ET le souffle.

Pour illustrer, je dirais que la référence à la vie organique, sur laquelle vous le savez s'ancrent beaucoup de nos rites et pratiques, cette référence qui fait que nos rites et pratiques apparaissent clairs pour tout un chacun car ça parle de leur vie... cette référence s'est en quelque sorte brisée en plein mouvement. "S'est écrasée au sol"...
Je file la métaphore... Après avoir été plongé pendant 9 mois dans quelque chose comme de l'eau, le bébé arrive chez nous. Il sort la tête de l'eau mais... horreur... il ne prend pas sa respiration, il ne prend pas le souffle, il n'inspire pas. Oh certes cela devrait être un drame pour ce bébé et sa famille. Mais le bébé reste vivant, sauf qu'il ne respire pas. Étonnant, paradoxal et impossible. Est-il vivant ? Pourtant, c'est ce que notre église, en gros semble dire... mais sans doute je vais un peu loin... si on file la métaphore existentielle... que nous n'aurions pas besoin d'inspiration pour
vivre ! Bien sûr que c'est faux, mais en tous les cas, c'est que nous disons en marginalisant le baptême de l'Esprit et c'est pourquoi parfois on se fait traiter d'églises mortes vivantes.. À tort, mais avouez qu'on y prête notre flanc. Il ne faut pas tendre sa joue gauche AVANT d'avoir été frappé !

 

Car ce baptême dans le souffle de Dieu, c'est quand même très biblique.

"Lui il vous baptisera de l'esprit". Et puis... Jésus lui-même a été baptisé de l'esprit. Et Jésus dans Jean a aussi baptisé de son souffle des disciples apeurés.

Et puis, au moment de la pentecôte chrétienne, on rappelle à tout le monde, chaque année - pas vraiment en 2020- que l'esprit, le souffle de Dieu a baptisé tout le monde. Que c'est ce souffle qui fait que justement on trouve la force d'annoncer l'évangile... et puis c'est fini. Pour un an....

Je ne comprends pas ce phénomène qui s'apparente à un abandon. Ou alors est-ce de la pudeur ? Peut-être que je suis aveugle et que tout le monde a fait cette expérience mais n'en parle jamais ? Mais mon intuition malgré tout est qu'il manque quelque chose... à une église, y compris libérale comme la nôtre, quand, elle prétend ne pas vouloir être pratiquante du baptême dans l'esprit.

Alors vous aurez peut-être des questions légitimes ...

D'abord, ça consiste en quoi le baptême de l'Esprit ?

À cela je ne peux déjà dire que si ce baptême ne se demande pas précisément, institutionnellement comme le baptême d'eau, malgré tout ce baptême se désire.

Et tout à coup, il peut survenir ... Sous une forme qui sans doute appartient à chacun.

Autre question légitime " qu'est-ce que vous en savez, pasteur ? Vous avez été baptisé dans l'esprit vous-même ?".

 

Bien évidemment ! Sinon comment pensez-vous que je tiendrai dans mon ministère, avec juste ma foi, avec zéro aucune ambition institutionnelle ou carriériste voire universitaire, et une prédication à faire toutes les semaines chaque dimanche depuis plus de trente ans ? ... Comment je tiendrais, sans inspiration ? Ce qui ne m'empêche pas de me considérer comme libre, ou libéral, et je crois même que l'esprit aide à ne pas se retrouver fasciné par la lettre et aide à se moquer des débats littéraux. Envoie un peu d'humour sur la triste non pas réalité, mais littéralité... Mais je n'en dirai pas plus. Je ne peux en dire plus. Chacun son baptême dans l'Esprit, et ce n'est pas une expérience facilement communicable et surtout cela n'a aucune valeur de distinction, ou de privilège.

Juste, il m'est nécessaire d'évoquer ce désir du baptême du souffle dans ce moment précis où l'église en général et la nôtre aussi, mais aussi toute la société, vieux mot pour dire " fraternité confuse et ignorée comme telle", a besoin d'un nouveau souffle après avoir été plongée dans la maladie, la peur, la peur palpable de la mort pour n'importe qui n'importe quand.

 

Mon seul message ce matin c'est : pensez-y. Pensez à Jean le baptiste qui dit " lui, il vous baptisera de l'Esprit saint, dans le souffle sacré". Juste pensez y.

Ce n'est pas anecdotique dans le nouveau testament et encore moins dans le développement du mouvement des premiers croyants au Christ.

 

Je ne peux pas faire grand-chose de plus que d'essayer de vous y faire penser. Et pour paraphraser Jean le baptiste : moi au fond, je ne peux que vous baptiser avec de l'eau, mais lui il vous baptisera de l'Esprit Saint. Amen




MUSIQUE PAR MANGATA

mangata___beatus_vir_.mp3 MANGATA - BEATUS VIR .mp3  (7.41 Mo)

MANGATA - BEATUS VIR - par l'ensemble de voix féminines " Mangata"

Ici, pour des raisons techniques, la version n'est pas en haute définition, mais vous pouvez vous procurer le CD de cet ensemble

CONFESSION DE FOI

confession_de_la_foi_1.mp3 Confession de la foi.mp3  (1.6 Mo)

 

Avec les premiers témoins de Jésus-Christ, nous confessons notre foi :

Avec Jean-Baptiste : Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.

Avec André : Nous avons trouvé le Messie.

Avec Nathanaël : Tu es le fils de Dieu, tu es le Roi d’Israël.

Avec Pierre : tu es le Christ, le fils du Dieu vivant, tu as les paroles de la vie éternelle.

Avec les Samaritains : Nous savons que c’est vraiment lui le sauveur du monde.

Avec le centurion : Cet homme était véritablement fils de Dieu.

Avec Marthe : Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le fils de Dieu qui devait venir dans le monde.

Avec Jean : Il est la lumière véritable qui éclaire tout homme.

Avec le père de l’enfant malade : Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi !


ANNONCE ET OFFRANDE

À télécharger, le nouveau bulletin de notre paroisse (deux documents)


Et si vous voulez faire un don, c'est par ici (suivre ce lien)  MERCI BEAUCOUP !
 
Sophie Gengembre Anderson Visage de la Femme
Sophie Gengembre Anderson Visage de la Femme

PRIÈRE D'INTERCESSION

intercession_6.mp3 intercession  (3.96 Mo)

Et maintenant, nous voulons te prier, remettre entre tes mains tous ceux que l'amour du Christ a confiés à notre amour.

Pour nos bien-aimés, pour tous ceux que nous te nommons à cet instant dans le secret de nos cœurs, nous te prions : Seigneur, sois avec eux.

Pour nous, en particulier les douloureux, les solitaires, les accablés au cœur lourd, nous te prions : Seigneur, sois avec nous

Pour notre Église et pour toutes les Églises, qu'elles ne se contentent pas de croire ni de croire bien faire.

Et tous nos cœurs, unis dans la même foi en toi et la même consécration à ton service, élèvent vers toi, dans la communion de l'Église universelle, cette prière

Notre Père.


VOLONTÉ DE DIEU ET SA BÉNÉDICTION

volonte_de_dieu_et_benediction.mp3 volonté de Dieu et Bénédiction.mp3  (3.03 Mo)

SUIVRE LE CHRIST

TROUVER LE REPOS EN LUI

ÉTANCHER SA SOIF D'ÉTERNITÉ

 

Jésus a dit : « je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie ».

Jésus a dit :  «  venez à moi vous tous qui êtes fatigués et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur et vous trouverez du repos."

Jésus a dit : “celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source qui jaillira jusque dans la vie éternelle.”

Et lorsque Jésus nous parle, Dieu se fait présence et grâce pour nous.

 

BÉNÉDICTION

Le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière. 
Le Seigneur est avec vous tous.



Musique de sortie

mangata___northern_lights___mix_print_v2_1.mp3 MANGATA - N.LIGHTS...  (9.85 Mo)

Vincent van Gogh Nuit étoilée sur le Rhône
Vincent van Gogh Nuit étoilée sur le Rhône
.


Nouveau commentaire :