Menu


Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port Royal & Maison Fraternelle

Culte du 30 mai 2021 " L'Église onze"

Aujourd'hui, nos lecteurs en ligne sont Nicolas Bonnal, Leila HamzaouI et Nathalie Rollier. La prédication est portée par le pasteur Robert Philipoussi. Le piano est maîtrisé par Olivier Mazal



MUSIQUE

piano_1.mp3 piano 1.mp3  (6.18 Mo)


SALUTATION INVOCATION

invocation.mp3 invocation.mp3  (1.2 Mo)

 

 

Le Seigneur nous accueille tels que nous sommes, il inaugure pour nous cette journée importante, importante parce que c’est dimanche, et le dimanche c’est le jour du Seigneur, qui nous accueille, en son Église.

Rendons nous disponible, pour apprécier, et sentir, la présence de Dieu et de nos frères et de nos sœurs, et nous demandons à Dieu de venir parfaire cette disponibilité, cette ouverture, pour que la grâce de Dieu en nous devienne une évidence.


 

 


CHANT DU CANTIQUE 49-03

49_03.mp3 49 03.mp3  (2.79 Mo)


Cliquer pour + de netteté
Cliquer pour + de netteté

PRIÈRE DE CONVERSION

prière_de_conversion_14.mp3 Prière de conversion.mp3  (1.72 Mo)

 

Mon Dieu, ta parole s'adresse à moi,
et  tu t'adresses à chacun de nous comme une mélodie aimante depuis les temps anciens. Et si souvent, nous ne l'entendons pas

Tu offres une eau claire pour étancher ma soif, pour calmer notre soif à tous,
et si souvent nous ne buvons pas à ta source, nous passons à côté sans la voir.

Tu prends soin de moi, tu prends soin de chacun de nous, et nous, ou nous passons auprès de celui qui demande de l’aide, sans l’entendre. Viens toi-même retrouver en nous ce qui s’est perdu, viens au secours de notre faiblesse, calmer nos peurs et nos souffrances. Merci pour ta présence qui exauce notre prière.

Amen.

 



ANNONCE DU PARDON

annonce_du_pardon_16.mp3 Annonce du pardon.mp3  (1.03 Mo)

 

Écoutons ces paroles bibliques de grâce, de pardon et de ré assurance

 

Pour nous retentit la grande Nouvelle de l’Évangile :

Aujourd’hui Dieu fait miséricorde,

Sa bonté n’est pas épuisée,

Sa bienveillance est notre assurance.

La grâce et l’amour de Dieu

Sont pour nous comme une nouvelle naissance.



 

 

 



Jardin à Menton Alexander Mann
Jardin à Menton Alexander Mann

VOLONTÉ DE DIEU

volonte_de_dieu_1_1.mp3 Volonté de Dieu-1.mp3  (2.58 Mo)

 

Dieu s’exprime sa volonté mais sa voix est souvent derrière un mur, il se présente, mais derrière un miroir sans tain, Pour sortir de ce problème, nous pouvons lire la bible, et entendre d’abord une expression de la confiance que nous pouvons avoir dans la parole de Dieu, à l’aide du psaume 19 q

8La loi du SEIGNEUR est parfaite, elle restaure la vie ;le témoignage du SEIGNEUR est sûr, il rend sage le naïf.9Les directives du SEIGNEUR sont droites, elles réjouissent le cœur ;le commandement du SEIGNEUR est limpide, il fait briller les yeux.10La crainte du SEIGNEUR est pure, elle subsiste à jamais ;les règles du SEIGNEUR sont vérité, elles sont toutes justes ;11elles sont plus précieuses que l’or, que beaucoup d’or fin ;plus douces que le miel, que le miel qui coule des rayons.

Une fois acquise la confiance nécessaire pour croire qu’une expression de la volonté de Dieu pourrait nous parvenir, alors nous pouvons entendre l’expression directe de cette volonté :

ESAIE 58

6 Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug;

7 Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable.

8 Alors ta lumière poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l'Éternel t'accompagnera.


 


PRIÈRE D'ILLUMINATION

 

En communion avec Isaac de l'Etoile (12e siècle), nous prions Dieu pour nous ouvrir à sa Parole :

Éternel, ne te tais pas en face de moi.
Si je frappe à ta porte par ma méditation, ouvre-moi;
si je t'interroge? Réponds-moi;
si je t'implore, exauce-moi !

Oui, tu le feras dans ta grande bonté,
tu le feras largement, pourvu que, lorsque tu parles, 
moi-même je ne détourne pas mon oreille.

Car tu écoutes avant même qu'on t'écoute.

Éternel, tu accueilles nos demandes, 
fait maintenant que l'on accueille tes réponses,

Parle donc, Seigneur, 
ton serviteur écoute...


 


PREMIÈRES LECTURES BIBLIQUES

jacques_1,_1_8.mp3 Jacques 1, 1-8.mp3  (2.23 Mo)

romains_8_14_15.mp3 Romains 8 14-15.mp3  (896.97 Ko)

 

LETTRE DE JACQUES 1 à 8 1Jacques, esclave de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus dans la dispersion, bonjour ! 2Mes frères, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves que vous pouvez rencontrer, 3sachant que l’épreuve de votre foi produit l’endurance. 4Or il faut que l’endurance accomplisse son œuvre pour que vous soyez accomplis et parfaits à tous égards, et qu’il ne vous manque rien.

5Si l’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous généreusement et sans faire de reproche, et elle lui sera donnée. 6Mais qu’il la demande avec foi, sans la moindre hésitation ; car celui qui hésite est semblable au flot de la mer que le vent agite et soulève.


 

ROMAINS 8

14 Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 15En effet, vous n’avez pas reçu un esprit d’esclavage, qui ramène à la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d’adoption filiale, par lequel nous crions : Abba ! – Père !


 

 


 


MUSIQUE

piano_.mp3 piano .mp3  (3.6 Mo)





 

3 eme Lecture, PRÉDICATION par Robert Philipoussi et piano

predication_musique.mp3 lecture, prédication + musique.mp3  (46.01 Mo)

MATTHIEU 28

16 Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus avait désignée. 17Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais quelques-uns eurent des doutes ; 18Jésus s’approcha et leur dit : Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre. 19Allez, faites des gens de toutes les nations des disciples, baptisez-les pour le nom du Père, du Fils et de l’Esprit saint, 20et enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai commandé. Quant à moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.


 

PRÉDICATION

Je m'en vais aujourd'hui vous présenter la finale de l'évangile selon Matthieu. Nous suivrons pas à pas ce court récit, qui raconte , et c'est la seule fois dans l'évangile de Matthieu, la ré-apparition de Jésus.

Mais j'introduis ce cheminement par une précision qui va me permettre d'évoquer le statut de notre récit et aussi une de ses formules clés. Il est fort probable que cette finale soit un ajout postérieur à la rédaction principale du texte. Un ajout qu'on appellerait "ecclésiastique". Pour dire cela, on se fonde sur le fait qu'on trouve ici trace de la liturgie trinitaire du baptême: "au nom du Père du Fils et du Saint Esprit". Cette formule constituée n'existait évidemment pas du temps du ministère du Christ mais s'est répandue pendant que commençait à se développer le nouveau concept de "trinité". Je rappelle que ce n'est pas parce que, dans les évangiles, on parle du Père- on le sait, Jésus parle de Dieu familièrement- qu'on y parle de Fils (en l'occurence majoritairement du Fils de l'Homme), ou qu'on y parle d'Esprit Saint, de ce souffle sacré que l'on reçoit au moment du baptême ou qui pousse Jésus dans le désert), ce n'est  pas parce que ces trois mots évoquant Dieu sous divers angles existent dans les évangiles, que la notion interactive, interpersonnelle de la trinité y existe aussi. Pour le dire autrement, si on avait parlé à Jésus de la trinité et que ce même Jésus parlait anglais, il aurait dit " whaaat ?"

Cette notion de trinité a mis du temps à se développer. L'emploi même de la formule trinitaire a sans doute précédé l'élaboration fine de ce concept qui a fasciné les théologiens. Notons que la Nouvelle Bible Second ose traduire "pour le nom du Père du Fils et du Saint Esprit" au lieu du traditionnel au nom ... Tout simplement pour ré introduire du mouvement signifié par le mot grec. Qui pourrait se traduire aussi par " dans le nom du Père"; mais ce "pour" ajoute quelque chose d'inattendu, peut être l'idée que le baptême doit s'administrer pour que le nom du Père, du fils et du Saint Esprit soit - peut-être enfin - révélé. Je ne reviendrai pas dans la suite sur cette partie de phrase . Fin de mon introduction.

Début du texte.

Il reste donc "onze" disciples. Ce chiffre onze, frères et soeurs, m'a très tôt fasciné. Non pas uniquement parce que les nombres sont fascinants en soi. Mais déjà parce que la première mise en scène de l'Église est celle qui montre une église "tronquée". Explicitement imparfaite. Et je pourrais donc si j'avais envie, produire une entière prédication sur ce chiffre. Développer sur cette envie aux long des âges qu'a eu l'église du Christ d'être parfaite. D'être complète. D'être le miroir du royaume. Alors qu'au départ, elle était tronquée.

Mais en allant plus loin sur ce nombre, je constate qu'il s'agit d'un nombre premier. On connait la caractéristique des nombres premiers. C est qu'il ne peuvent être divisés que par eux-mêmes et par le chiffre un, pour que le produit reste un nombre entier. Une église qui ne peut être divisée que par elle-même, ça me parle métaphoriquement. Ou par le chiffre "un", c'est à dire par "Dieu", ça me fait rêver aussi. Et ici, comme il s'agit ici d'humains, on ne pourra pas imaginer un Matthieu virgule cinq, ou un Barthélémy virgule 15.

Cette indivisibilité en groupe égaux n'aurait pas été effective si les disciples étaient restés douze. 12, ils auraient pu aisément se fractionner en parties égales. Douze, ils auraient pu se répartir le monde par groupes de 4, par groupe de 3, par groupe de 6, par groupe de 2. Mais onze c'est impossible. Il va donc falloir rester compact et ne pas déjà s'imaginer des majorités, des minorités, et des succursales et des chapelles. C'est un symbole d'unité et de non séparation qui est proclamé en cette finale de Matthieu. Une église "onze".

Bien sûr, le message n'a pas été entendu car on l'apprendra dans le livre des actes, le 12e manquant sera remplacé. Et de fait, l'histoire de l'Église pourrait s'écrire uniquement sous l'angle de ses divisions, des ses minorités et de ses majorités.

Ensuite, dans notre récit, nous allons repérer quelque chose d'assez drôle. Les disciples voient Jésus et se prosternent . Mais on lit dans la même phrase que certains ont des doutes. Ce qui sous-entend que prosternés, ils ont des doutes. Apparemment déjà, malgré la beauté primale du chiffre onze, on pourrait voir à ce moment-là un début de désagrégation.

Mais ce que j'ai envie de retenir, c'est le doute malgré la prosternation. Je ne sais pas vous, mais je pense que si je devais un jour me prosterner, je le ferais justement parce que je n'aurais aucun doute. Sauf si j'étais obligé. Comme un client dans une banque victime d'un hold up (ce qui n'arrive plus jamais, vous l'avez sans doute remarqué), qui est obligé de se prosterner malgré les doutes qui sans doute l'assaillent en ce moment précis.

Mais quittons la banque, et réfléchissons à une certaine forme de pratique, en forme de mouvement, de congratulations liturgiques, de génuflexions, de chants ou que sais je qui finalement permet, permettrait, de douter. Non pas favoriseront le doute, mais l'emballeront dans autre chose. Une pratique physique, rituelle, qui finalement contient, assume, permet la possibilité de "douter". Je me demande si c'est l'équivalent de "boire sans soif" ou si c'est finalement plutôt une bonne chose . Pour justement n'être pas assailli voire dévoré par le doute, pour protéger le doute nécessaire, et en même temps abonder dans la signification de sa reconnaissance. Les protestants qui n'ont que peu de rituel sont surement plus démunis face à la corrosion par doute. La pratique rituelle serait un baume recouvrant, voire préventif, ou curatif.

Je vois ce doute encapsulé dans le geste comme l'appel au maintien de la conscience au travers d'une obligation quelconque. Une façon aussi, plus générale, de dire qu'il ne sera pas possible d'enfermer quelqu'un complètement dans un comportement et que malgré l'apparence de soumission qu'il offre, reste en lui un peu de lumière , un peu de mouvement qui le guidera un jour peut-être vers son relèvement.

 

Ensuite, Le texte de Matthieu dit que "Jésus s'approche" d'eux. Probablement pour atténuer le doute particulier à l'intérieur du crâne de certains disciples prosternés parce que, je le rappelle, celui-ci était mort, et le voilà qu'il se promène.

Le doute s'amoindrit. Oui, de près, c'est bien lui. Lui, Jésus, réveillé d'entre les morts.

Là où moi en tant qu'interprète, je n'ai pas de doute, c'est sur le fait que l'écrivain fait mention du doute des disciples parce qu'il sait que les lecteurs de son passage vont probablement douter de la possibilité de réapparition d'un mort. Même les disciples doutent, chers lecteurs, vous voyez bien !

Pour dire, aux lecteurs, qu'il est normal qu'eux aussi, doutent. Il y a de quoi !

Mais leur dire aussi à ces lecteurs, que laisser Jésus s'approcher est un bon moyen de sortir de cette désagréable sensation d'un espoir réalisé mais peut-être illusoire. Sortir de cette sensation d'un mirage, qui par principe s'éloigne quand on veut s'en rapprocher, tel un horizon attirant mais fictif.

Dans notre récit, c'est le prétendu mirage qui s'approche. Pour signifier qu'il n'en est pas un et la preuve en est, subtile, que 50 ans après - c'est à dire dans la temporalité de la diffusion de cet évangile et de son premier lectorat, ce Jésus s'approche encore , dans notre prédication, dans nos textes, et qu'il n'arrête pas de s'approcher au point presque de nous faire croire que nous sommes nous même le mirage qui s'éloignerait de lui. C'est un comble !

Et plus de 2000 ans après c'est pareil. La résurrection du Christ administre sa preuve par sa persistance dans l'histoire et par cette incommensurable envie d'en reparler.

 

Pour pré conclure cette petite marche dans ce texte très célèbre, on notera aussi cette autorité qui a été conférée à Jésus " dans le ciel et sur la terre" , ce qui est un pendant "musical" à la formule du Notre Père qu'on ne trouve que dans l'évangile de Matthieu sous cette forme " que ta volonté se fasse sur la terre comme elle se fait au ciel", et qui rend consistant cette bonne nouvelle qui n'est pas qu'une pilule qui irait nous transporter au ciel, mais qui va concerner l'ici, non pas l'ici-bas, mais l'ici-même, et l'ici et maintenant.

Et enfin on trouvera satisfaisante, à propos de maintenant et de maintenance et de main tendue, cette affirmation - cette promesse - de Jésus, qu'il ne nous lâchera pas; qu'il n'est plus simplement cet ironique " je suis" ou "je suis qui je suis" du buisson ardent s'amusant avec l'entendement de Moïse, mais qu'il est le " je suis" avec vous. Jusqu'à la fin du monde.

En résumé, je formulerai une prière

Que cette église imparfaite mais du coup condamnée à être solidaire, qu'elle le reste, le devienne ou le redevienne. Qu'elle trouve une bonne pratique qui lui permettra de continuer à célébrer sans que la corrosion du doute ne se fasse trop forte, et qu'elle aime le doute comme son gardien. Qu'elle garde sa conscience pour éviter de trop d'identifier à elle-même. Qu'elle puisse aussi laisser celui dont elle parle s'approcher d'elle. Qu'elle fasse, avec son aide, ce qu'elle doit faire, donc :  baptiser, pour le nom du Père , du Fils et du Saint Esprit, et pour que ces noms adviennent au plus grand nombre, jusqu'à la fin du monde.

Mais la question qui va rester en suspens sera celle- là:  Et après la fin du monde, ce "je suis avec vous" sera-t-il toujours avec nous ? Ou, à ce moment-là, existera-il une autre économie du rapport entre l'humain et son Dieu, entre le monde et son créateur ? Cet accompagnement-là  sera -t-il encore nécessaire lorsque-  même si c'est impossible à comprendre maintenant - tout sera accompli ?

Et que nous ne serons plus condamnés à rester des enfants.

AMEN


 


q

confession.mp3 Confession.mp3  (1.22 Mo)

 

Confession de foi

Je crois en Dieu qui a créé le monde

Pour que nous le cultivions et en célébrions la beauté

Il est la source de notre vie.

Je crois en Dieu Qui a remis son pouvoir à Jésus le Christ,

Le serviteur mort et ressuscité

Pour le pardon et la liberté des hommes. Il est le prix de notre vie.

Je crois en Dieu

Qui par son Esprit nous unit à son fils

Pour que nous combattions le mal

Et construisions une juste paix

Dans l’espérance de son royaume. Il est le sens de notre vie.
Amen



 


CHANT DU CANTIQUE 36 08

36_08.mp3 36 08.mp3  (2.31 Mo)


 
Cliquer pour + de netteté
Cliquer pour + de netteté

OFFRANDE









Voici maintenant le moment de l'offrande qui nous permet de témoigner à Dieu notre reconnaissance pour sa grâce qu'il nous offre gratuitement. Que notre geste soit à la mesure de la partie de nous mêmes que nous voulons consacrer au Seigneur.

DONNER EN LIGNE





 

INTERCESSION

intercession_2_1.mp3 Intercession-2.mp3  (1.82 Mo)

 

Je vous invite à vous unir dans la prière:

O Dieu, nous voulons te bénir 
pour tout ce que tu nous as déjà donné :

Pour la fraternité humaine en Christ,

Pour ta parole vivante : lumière, nourriture et vie, que ton amour nous donne, nous te bénissons.

Pour cet être nouveau que tu fais naître en nous un peu plus chaque jour, nous te bénissons.

Et grâce à toi, nous pouvons penser en vérité à tout ceux que ton amour confie à notre amour.

Pour tous ceux que nous te nommons à cet instant dans le secret de nos cœurs, nous te prions Seigneur.

 

Pour chaque être humain qui souffre, pour les solitaires, pour ceux qui ont le cœur lourd, nous te prions: Seigneur, que quelqu'un puise être avec eux, avec toi et par toi.

Notre Père


 

 


ENVOI ET BÉNÉDICTION

envoi_1_1.mp3 Envoi-1.mp3  (1.2 Mo)

 

Jésus a dit: « je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie ».

Jésus a dit:  «  venez à moi vous tous qui êtes fatigués et je vous donnerai du repos.

Jésus a dit: “celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source qui jaillira jusque dans la vie éternelle.”

Et lorsque Jésus nous parle, Dieu se fait présence et grâce pour nous.

 

Que le seigneur ouvre nos cœurs à sa présence, qu'il tourne son visage vers vous,

et vous donne la Paix


 

 


MUSIQUE

piano_fin.mp3 piano fin.mp3  (4.23 Mo)




 
.


Nouveau commentaire :