Menu

Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port Royal & Maison Fraternelle


DIMANCHE 10 MAI 2020 "n'est-ce pas le moment?"




salutation

En communion, recevons ce qui nous est donné en ce beau jour, la grâce, l'esprit, et la paix.

Nous nous recueillons un instant pour demander à Dieu la bénédiction pour ce moment qui est donné, pour lui demander de l'inspiration dans l'écoute des paroles bibliques qui vont être lues et pour lui demander la ferveur de vivre la musique qui  est proposée

salutation_2.mp3 Salutation.mp3  (1.38 Mo)


ANNONCE DE LA GRÂCE

 

Que tous ceux qui se tournent vers Dieu avec confiance reçoivent de sa part la certitude de son amour.

Voici ce que dit Jésus :

« L’Esprit m’a envoyé 
pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; 
pour proclamer aux captifs la libération 
et aux aveugles le retour à la vue. 

Et Jésus ajoute :
Aujourd'hui cette parole quand vous l'entendez, est accomplie. » (Luc 4)

annonce_de_la_grâce_1.mp3 annonce de la grâce.mp3  (1.45 Mo)


CANTIQUE


 

VOLONTÉ DE DIEU

 

Romains 1.16-32

16 je n’ai pas honte de la bonne nouvelle ; elle est en effet puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif d’abord, mais aussi du Grec. 17Car en elle la justice de Dieu se révèle, en vertu de la foi et pour la foi, ainsi qu’il est écrit : Celui qui est juste en vertu de la foi vivra.

volonte.mp3 volonté.mp3  (894.38 Ko)


Precious memories

Paroles de "precious memories"

Precious memories, how they linger
How they ever flood my soul
In the stillness of the midnight
Precious, sacred scenes unfold

Precious father, loving mother
Fly across the lonely years
And old home scenes of my childhood
In fond memory appear.

In the stillness of the midnight
Echoes from the past I hear
Old-time singing, gladness bringing
From that lovely land somewhere

As I travel on life's pathway
Know not what the years may hold
As I ponder, hope grows fonder
Precious memories flood my soul

De précieux souvenirs, comment ils s'attardent
Comment ils inondent mon âme
Dans le silence de minuit
Des scènes précieuses et sacrées se déroulent

Un père précieux, une mère aimante
Volez à travers les années de solitude
Et les vieilles scènes de mon enfance
En mémoire de l'époque, ils apparaissent.

Dans le calme de la nuit
Des échos du passé que j'entends
Chant d'antan, la joie apportant
De cette belle terre quelque part

En voyageant sur le chemin de la vie
Ne pas savoir ce que les années peuvent contenir
En réfléchissant, l'espoir se fonde
De précieux souvenirs inondent mon âme
 
y2mate_com___aretha_franklin___precious_memories__official_audio__hmyqsfbzhqk.mp3 Aretha Franklin , precious memories  (6.7 Mo)


ACTES chapitre 6 verset 7a

7 La parole de Dieu se répandait, le nombre des disciples se multipliait...

1ere lettre de Pierre chapitre 2 verset 10

10vous qui, autrefois, n’étiez pas un peuple, vous êtes maintenant le peuple de Dieu ; vous qui n’aviez pas obtenu compassion, vous avez maintenant obtenu compassion.

JEAN 14 verset 21

21Celui qui m’aime, c’est celui qui a mes commandements et qui les garde.

Luc chapitre 4 versets 18 à 21

18 L’Esprit du Seigneur est sur moi,
parce qu’il m’a conféré l’onction
pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ;
il m’a envoyé
pour proclamer aux captifs la délivrance,
et aux aveugles le retour à la vue,
pour renvoyer libres les opprimés,
19 pour proclamer une année d’accueil de la part du Seigneur.
20 Puis il roula le livre, le rendit au servant et s’assit. Les yeux de tous, dans la synagogue, étaient fixés sur lui. 21Alors il se mit à leur dire : Aujourd’hui cette Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie.
lecture_de_luc_4.mp3 lecture de Luc 4.mp3  (1.54 Mo)


Aujourd'hui je vous ai fait une sélection des versets du jour

- Le nombre des disciples qui se multiplie...

- Le fait que nous ayons  enfin le droit de nous avouer que nous avons besoin d' un peu de compassion, parce que oui, frères et sœurs, vivre est un combat et pour ce combat  nous avons besoin de compassion – plutôt que des souffrances que nous nous offrons souvent les uns aux autres. Mais l'ultime et originelle compassion vient de la part du Seigneur qui nous connaît, comme s'ils nous avait faits...et qui a partagé notre vie, je dirais,  pour le voir,  pour le croire....

- Et aussi cette phrase de l'évangile de Jean du jour,  qui dit simplement qui celui qui aime  Jésus,  c'est celui qui garde ses commandements plutôt que de se contenter de croire qu'il les as, et qui,  gonflé par ce leurre,  se retrouve incapable d'aimer Dieu et de la sorte non plus son prochain.

Mais comme point d'aboutissement, je vous ai redonné dans sa gangue, la parole du Christ qui a été notre annonce de la grâce, cette parole que  Jésus a dite lors de sa  première prédication à Nazareth.

J'ai pensé que cette parole était propice pour la méditation sur les temps qui viennent, des temps après lesquels, rien pourrait ne plus être pareil, des temps où enfin toute l'humanité pourrait prendre  conscience qu'elle peut avancer quelque part, et pas retourner toujours à la même chose.

Rien ne sera plus comme avant… Cela dit,  la vérité est que rien n'a jamais été comme avant, mais qu'aujourd'hui nous aurions enfin l'opportunité d'en prendre conscience....

Mais si rien ne sera plus comme avant, y compris notre vie d'Église, tout peut aussi être pire qu'avant, pire qu'avant parce que nous aurions préféré replonger dans  l'inconséquence collective de nos actes, dans l'aveuglement candide des conséquences de notre soumission à ce que nous avons toujours cru comme étant une fatalité, cette soumission dont les tyrans ont toujours profité.

C'est pourquoi cette parole de Jésus  est propice, quand il cite le prophète Ésaïe et fais sienne sa prophétie, quand il dit que l'Esprit, le souffle créateur de Dieu l'a choisi pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres.
Le monde d'avant c'est un monde où huit milliardaires possèdent autant que la moitié la plus pauvre du monde.  Même si cette affirmation ne dit pas tout, tout par exemple sur ce que font ces mêmes riches  pour employer des gens et leur permettre de ne pas être pauvres- combien de livreurs d'Amazon avaient vous reçus dans ces quelques semaines ?-  il n'empêche que le monde d'après ne pourra plus considérer ce calcul comme une fatalité. Du moins, si l'on voudra  concrétiser enfin ce premier axe du programme de Jésus: la bonne nouvelle: aux pauvres !

« celui qui m'aime, c'est celui qui a mes commandements et qui les garde ».

Et Jésus, qui nomme les pauvres comme premiers destinataires de sa bonne nouvelle continue d'afficher son programme : proclamer aux captifs la délivrance. Il semble donc que cette pauvreté soit la mère de beaucoup de captivités. Cet état d'urgence permanent qu'est une existence dans la pauvreté transforme toute une vie en prison. Jésus annonce que ce n'est pas une fatalité, et que ses disciples devront se faire un point d'honneur à ne pas l'accepter.

Et Jésus annonce aussi aux aveugles le retour à la vue.
Et là, il s'adresse à chacun de nous, et si cette annonce tellement recuite dans nos sermons habituels aujourd'hui prenait  un tour nouveau ?
Et si ce moment de confinement extraordinaire et mondial était en fait une éclaircie offerte pour que nous ouvrions les yeux, et que nous ne  les refermions plus aussi facilement pour ne plus voir ce qui se passait, avant :  un monde assommé par l'absence de pratique de deux commandements très importants, que nous aurions dû garder comme des trésors et  qu'on trouve dans la liste des 10 commandements :

- Le respect absolu du sabbat, ce temps obligatoire où l'on est censé découvrir que notre personne n'est pas juste une unité productrice, et qui nous permet de garder cette sensation en tête quand nous serons, le lendemain, obligés de travailler, dans de bonnes conditions, ou alors en situation d'esclavage légal ou moins légal dans de nombreuses parties du monde.
Et ce sabbat, nous l'avons tous vécu violemment pendant 3 mois . Allons-nous n'en rien tirer ? Sérieusement ? Sommes nous aussi stupides que ça ?

Et l'autre commandement, c'est le dernier de la liste, celui qui dénonce la convoitise, ce sommet de grégarité  qui est le moteur principal de tout notre système économique, et personne n'y échappe.
Alors , c’est fini le confinement ? Oui d'accord, jusqu'à quand ? On ne sait pas !

Mais surtout, n'est-ce pas le moment ?
 


predication_2.mp3 Predication.mp3  (13.07 Mo)


CANTIQUE



INTERCESSION ET ENVOI

benediction.mp3 bénédiction.mp3  (249.38 Ko)

PRIÈRE D'INTERCESSION

(À DIRE À HAUTE VOIX)

Dieu trinitaire, nous te prions, car tu es l’unique Dieu,

qui crée l'Humain pour les appeler, qui vient à l'Humain pour le réconcilier,

qui travaille chez l'Humain pour le sauver.

Toi seul es vraiment Dieu dans la triple présence de ton unique réalité.

Toi seul tu réfutes les dieux trop distants de nous et les dieux trop confondus avec nous.

Toi seul, tu es le soleil, le rayon et le regard. Toi seul tu es le Dieu vivant,

toi seul, Dieu trinitaire, unique parmi tous les dieux, et pour tous les humains.

Nous te prions, Dieu le Père, qui parle et qui lance, qui lutte et qui bénit.

Tu tiens tête au chaos.

Chaque jour tu mets ta bénédiction, paternelle et maternelle, au-dessus et au travers de l’abîme et du destin.

Nous te remercions de précéder, d’entourer et de renouveler nos vies.

Par toi nous voulons bien être adoptés comme les enfants de l’amour, en passion et en patience.

Nous te prions, Dieu le Fils, qui vient et qui montre, qui guérit et qui subit, qui relève et qui élève tout homme

qui le choisit comme frère, sauveur et Seigneur.

Tu tiens tête au péché.

Chaque jour tu mets ta réconciliation fraternelle au-dessus et au travers de l’oubli et de la haine.

Nous te remercions de visiter, de bousculer et de fortifier nos vies.

De toi nous voulons bien être les frères cadets, en confiance et en puissance.

Nous te prions, Dieu l’Esprit Saint, qui engendre et qui travaille, qui défend et qui console,

qui rassemble et qui éclaire tous les hommes qui te choisissent comme avocat et compagnon.

Tu tiens tête à l’inertie.

Chaque jour tu mets ton salut au travers et en avant de la lassitude et de l’illusion.

Nous te remercions de féconder et de parfaire nos vies.

Avec toi nous voulons bien aller dans l’histoire vers ton Royaume.

Dieu trinitaire, c’est toi seul que nous prions, car toi seul es notre Dieu.

Tous les autres, les prophètes et les apôtres, Jean-Baptiste et Marie, les saints et les témoins, les anges et les élus

sont nos compagnons de foi et d’espérance et d’amour.

Toi seul tu es le Dieu vrai pour tous les humains. Amen.

EXHORTATION

 

Je vous apporte, dit Jésus, la gloire

Et les promesses de l’Esprit,

Présence sous l’espèce de l’oiseau

Qui descend dans le gîte des flots,

Le don nouveau de la naissance

Par l’accord de l’eau et du sang,

Par la voix chaude du vent

Et la flamme insinuée en vous.

La parole que profère la colombe

Est le signe inoublié de vérité,

Ainsi que l’empreinte rituelle de l’eau

Et que le sang séché sur la croix.

Préparez les semailles de l’Esprit

Présageant sans cesse mon retour,

Je serai le moissonneur qui parcourt

Les champs fécondés d’espérance.

(Marc Eigeldinger, La Maison transparente, 1978)


 

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur nous bénisse et nous garde AMEN


CANTIQUE


 

Mural Poney wave, Los Angeles 21 mars 2020
Mural Poney wave, Los Angeles 21 mars 2020


Ferdinand Hodler, Paysage au-dessus du lac Léman, 1906  Huile sur toile • Munich, Nouvelle Pinacothèque • © BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / image BStGS
Ferdinand Hodler, Paysage au-dessus du lac Léman, 1906 Huile sur toile • Munich, Nouvelle Pinacothèque • © BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / image BStGS
.


Nouveau commentaire :