Menu
Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port-Royal (cultes tous les dimanches 10H30) & La Maison Fraternelle (cultes tous les dimanches à 18H30 (hors vacances)

EDITORIAL PERMANENT



MUSICIENNE DU MATIN : VIOLAINE PLANTARD
MUSICIEN DU SOIR : OLIVIER MAZAL


ET  CHAQUE DIMANCHE MATIN

ÉCOLE BIBLIQUE

TOUS ÂGES À PARTIR DE "quand les enfants veulent y aller "
 









 


EDITORIAL  PERMANENT

EDITORIAL  PERMANENT
Lidia Green, est née à Buenos Aires, et habite à Paris depuis plus de 40 ans. Elle est passionnée de peinture comme forme d’expression de sentiments, et du ressenti.
Ses voyages ont toujours été une source d’inspiration pour sa peinture, tant en termes thématiques, que pour l’utilisation des matériaux. Elle travaille avec des techniques mixtes, utilisant pour ses tableaux et masques, des pigments vénitiens, du papier Kozo coréen, du papier Do fabrique à Hoà Binh au Vietnam, du sable Petra ou des îles Cyclades, de cristaux de Murano, des écorces d’arbre de France et de la soie de Chine.  
Elle s’exprime avec des couleurs chaudes, qui reflètent la lumière de la méditerranée, lumière la plus proche de sa terre natale. Buenos Aires, situé entre la Pampa el l’Atlantique, est une ville pleine de lumière, et de couleurs amenées par les immigrants européens, premiers habitants de la ville.
Ses thèmes sont très variés, entre la ville et la nature, scrutés avec un certain profondeur historique. Venezia, où elle réside régulièrement, est très présente dans ses œuvres, ainsi que le sud-est asiatique.  
Depuis 1998, elle a exposé régulièrement à Paris (Galerie Berthier, Villaret, Espace Ségur, Mairie de Paris XIII, Centre Baudricourt, etc.), Préfecture de Créteil et Salon de Montgeron ; à Buenos Aires (Galeries Marcos Espinosa et l’Institut Supérieur de Culture Religieuse) ; et à Marrakech.
 
Beatriz Rioseco, est née à Santiago du Chili. Elle habite et travaille à Paris depuis 1973. Elle s’est initiée à la peinture aux Ateliers de Beaux-Arts de la Ville de Paris. Elle a participé à l’Exposition collective « Hommage des artistes chiliens de Paris à Roberto Matta », à la Mairie du XIIIe arrondissement. 
Elle a travaillé dans divers ateliers d’artiste à Paris et a présenté ses œuvres à Fribourg, en Suisse, et à Paris. Elle a aussi participé à  des Portes ouvertes des divers Ateliers où elle a travaillé,  et exposé dans des Galeries privées et au Théâtre Aleph, à Ivry.
Beatriz Rioseco, en s’inspirant  surtout de la nature, des arbres, des feuilles, des écorces, des lichens, elle s’exprime avec une grande liberté formelle dans une richesse chromatique évidente.
 
Myriam Romero-Leroy, est née à Caracas, au Venezuela. Elle vit et travaille en France depuis 1984. Elle possède une maitrise de dessins urbains, (Université Simon Bolivar, Caracas). En France elle obtint un diplôme d’études supérieures en paysage (École d’architecture de Versailles) et en 2015 elle a fait un doctorat sur la perspective de l’espace (Paris V). Elle expose régulièrement ses œuvres en France, en Allemagne, au Maroc, aux USA, en Crète et en Chine.
En 2010, 2011, 2016 et 2019, elle a été présente au Salon du Printemps à la Mairie du Ve arrondissement de Paris; elle a exposé également  à l’Espace Ségur ‘Regard de Femmes’ ; au Salon ‘Les Artistes de la Ville de Paris’, à l’Hôtel de Ville ; entre autres. En Allemagne elle a participé en 2013 à l’exposition organisée par le Groupe K-Droz, dans la ville de Hamm en Westphalie et, en 2014, aux Nuits de Muséums Schönenberg à Münster. En 2015 elle a représenté la France à la VIe Biennale de Beijing, où elle a reçu le Premier Prix. Elle a été aussi choisie pour représenter la France au 1st Dafen International Oil Painting Biennale, en 2018 en Chine.
Cette peintre matérialiste mélange différentes techniques donnant place aux figures du passé à travers une matière sensible à la couleur. Son œuvre suggère, se réalise en se chargeant chaque fois de l’apport émotif et imaginatif de celui qui la regarde.
 
.