Menu
Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port-Royal (cultes tous les dimanches 10H30) & La Maison Fraternelle (cultes tous les dimanches à 18H30 (hors vacances)

LES MOSAIQUES DU TEMPLE

[ attention / article en reconstruction, recherchons bénévoles pour assurer une série de photos de bonne qualité, afin de reconstituer les liens manquants ,



Les mosaïques du temple de Port-Royal

cliquez sur le nom d'une mosaïque pour appeler le commentaire
 
 
 

Plan des mosaïques du template
  1. le bon berger
  2. la femme adultère (Chryso Andriam)
  3. parabole du semeur (Ian Muir)
  4. la guérison de l'aveugle Bartimée (Françoise Sternberger)
  5. la tempête apaisée (Jean Besset)
  6. la Samaritaine
  7. la Cène (père Michel Albaric)
  8. l'offrande de la pauvre veuve (Brice Deymié)
  9. Jésus ordonne à Pierre de le suivre...
  10. Jésus prie au mont des oliviers
  11. la femme au parfum
  12. Jésus guérit la fille d'un notable
  13. les foules venaient à lui
  14. quiconque se rendra humble
  15. la parabole du fils prodigue
  16. je me tiens à la porte et je frappe
  17. la guérison du paralytique (Jean-Claude Ross)
  18. la parabole du filet (Jean-Pierre Sternberger)
  19. Jésus porte la croix (Chritian Tanon)
  20. Jésus appelle les pêcheurs
  21. le bon Samaritain (Jean-Marc Viollet)
  22. laissez venir à moi les petits enfants (Jean-Yves Peter)
Les mosaïques sont un assemblage de petits cubes émaillés, colorés par des oxydes métalliques mélangés à de la pâte de verre, joints et collés par un ciment. Les cubes dorés ou argentés sont réalisés avec une feuille d'or ou d'argent, selon le cas, recouverte par une pellicule de verre. Faites pour être vues de plus loin que les peintures, les mosaïques ne présentent pas de tons dégradés ni de nuances. Au contraire, leurs couleurs doivent être assez soutenues. Les scènes sont en principe réalisées en fonction de l'éclairage qu'elles doivent recevoir. Et c'est parce que le bleu s'accommode de n'importe quelle lumière qu'il est généralement utilisé comme couleur de fond, comme on peut le vérifier sur les mosaïques du temple de Port-Royal, alors qu'un fond d'or ne doit pas recevoir de jour direct.
Le temple de Port-Royal possède en effet 22 mosaïques qui révèlent l'influence que l'art byzantin, ou plus exactement l'art chrétien d'Orient, a exercé sur son concepteur. C'est à partir des 4ème et 5ème siècles, sous l'influence d'artistes orientaux, notamment syriens et perses qui avaient développé un art dans lequel un décor polychromique de marbre et de mosaïques se substituait aux reliefs et aux moulures, que s'est réalisé cet art dit byzantin, au moment même ou Byzance devenait Constantinople. Et, si les mosaïques romaines sont des pavements qui représentent des scènes d'allégories familières, des scènes de chasse, des scènes historiques ou mythologiques, ce sont les byzantins qui ont utilisé cette technique pour façonner des panneaux muraux à vocation décorative.
L'art byzantin est presque entièrement tourné vers les représentations religieuses par une création artistique devant rendre fidèlement, et de manière impersonnelle, des sujets théologiques. Cet art monumental au symbolisme naïf qui occupait une grande place au début l'art chrétien dans la région de Constantinople, en Syrie, en Egypte et en Asie Mineure, a évolué jusqu'au XVIe siècle, avec des périodes creuses dues à l'invasion musulmane (VIIème siècle) et à la querelle des iconoclastes(VIIIème et IXème siècles).
Une grande simplicité, une certaine naïveté, une certaine froideur aussi, caractérisent les 22 scènes du temple qui évoquent donc la tendance théologique (ou traditionnelle) qui s'opposait, dans l'art byzantin du 9ème siècle, à la tendance classique correspondant à l'art officiel voulu par les empereurs iconoclastes. Ces tableaux sont très homogènes : le Christ est représenté dans toutes les scènes de la même façon (même apparence, mêmes vêtements...) ; les personnages sont peu nombreux, rarement plus de deux ou de trois ; la palette est restreinte : le bleu, le blanc, le vert et le brun sont les couleurs dominantes. Seules deux scènes présentent un ciel dégradé, et même étoilé. La végétation n'est figurée que par des arbres (à l'exception d'une scène ou l'on peut voir une fleur).
Testez votre connaissance des mosaïques du temple ? quiz 1, quiz 2

VIDEO

.