Menu


Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port Royal & Maison Fraternelle

Liturgie et prédication du culte du 22 août 2021

À qui irions-nous ?



Audio : lecture, prédication et piano

Harald Sohlberg Route de Campagne
Harald Sohlberg Route de Campagne
lecture,_predication,_musique.mp3 Lecture, prédication, musique.mp3  (24.9 Mo)

PIANO

ACCUEIL
(salutation, annonce de la grâce)

Que chacun de vous se sente ici comme chez lui,
dans cette maison où nous sommes venus pour, ensemble,
nous ouvrir à la présence de Dieu,
pour chercher sa Parole dans la lecture de la Bible,
et pour l'adorer, lui, le Dieu de tous et de tout.
Mais avant toute chose,
nous nous rappelons la bonne nouvelle de l’Évangile
C'est la grâce et la paix  qui nous sont données en Dieu notre créateur

Notre Dieu nous sommes seuls et isolés dans nos identités  et caractères. Oui mais tu nous donnes l'assemblée, l'Eglise pour dépasser ces frontières. Tu emplis de ton souffle les moments où frères et soeurs communient ensemble. Bénis Seigneur ce moment, ce petit moment ce grand moment, qu'importe à tes yeux. Bénis les voix, les chants, les paroles et les gens .

CHANT 42-08, les trois strophes



PSAUMES 34

1 De David. Lorsqu’il simula la folie devant Abimélek, que celui-ci le chassa et qu’il s’en alla.
2 Je bénirai le Seigneur en tout temps ;
sa louange sera constamment dans ma bouche.
3 Je mets ma fierté dans le Seigneur ;
les pauvres entendent, ils se réjouissent !
4Magnifiez le Seigneur avec moi,
exaltons ensemble son nom !
5 J’ai cherché le Seigneur, et il m’a répondu ;
de toutes mes frayeurs il m’a délivré.
6 Ceux qui regardent vers lui sont radieux,
et leur visage n’a pas à rougir.
7 Quand un pauvre crie, le Seigneur entend
et il le sauve de toutes ses détresses.
8 Le messager du Seigneur dresse son camp autour de ceux qui le craignent,
et il les délivre.
9 Goûtez, et voyez combien le Seigneur est bon !
Heureux l’homme qui trouve en lui un abri !
10 Craignez le Seigneur, vous, ses saints !
Car rien ne manque à ceux qui le craignent.
11 Les jeunes lions peuvent souffrir de la misère et de la faim,
mais ceux qui cherchent le Seigneur ne manqueront d’aucun bien.
12 Venez, mes fils, écoutez-moi !
Je vous apprendrai la crainte du Seigneur.
13 Quel est l’homme qui prend plaisir à la vie,
qui aime les jours, pour voir le bonheur ?
14 Préserve ta langue du mal,
tes lèvres des paroles trompeuses ;
15 écarte-toi de ce qui est mauvais, fais ce qui est bon ;
recherche la paix, poursuis-la.
16 Les yeux du Seigneur sont sur les justes,
et ses oreilles sont attentives à leurs appels au secours.
17 Le Seigneur se tourne contre ceux qui font du mal,
pour retrancher de la terre leur souvenir.
18 Quand ils crient, le Seigneur entend,
et il les délivre de toutes leurs détresses ;
19 le Seigneur est proche de ceux qui ont le cœur brisé,
il sauve ceux dont l’esprit est écrasé.
20 Nombreux sont les malheurs pour le juste,
mais de tous le Seigneur le délivre.
21 Il garde chacun de ses os,
aucun d’eux ne sera brisé.
22 Le malheur fait mourir le méchant,
et les ennemis du juste devront réparer leurs torts.
23 Le Seigneur libère ses serviteurs ;
aucun de ceux qui trouvent en lui un abri ne sera en tort.


PIANO

DEMANDE DE PARDON
(prière de conversion)
 Dieu vivant, je suis un pécheur et j'ai besoin de ton pardon. Je crois sincèrement que Jésus ton fils m'a indiqué la bonne route et dès lors je veux cesser de tomber dans l'erreur
Seigneur Dieu , Esprit d'amour,  je t'invite à venir  dans mon coeur maintenant et à prendre soin de ce que je deviens.
PARDON
Pardonner n’est pas dire : « on efface tout », comme si rien ne s’était passé. Mais c’est faire en sorte que celui ou celle qui est en déroute retrouve le chemin de la vérité et de la vie. Que tous ceux qui se convertissent dans la confiance reçoivent du Seigneur l'assurance de leur pardon et retrouvent leur chemin.



RAPPEL DES PAROLES QUI DONNENT UNE DIRECTION
(Loi)
Voici ce que Jésus-Christ nous donne comme chemin pour vivre et pour vivre heureux :Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur,
de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence.
C'est là le premier et le grand principe,
et voici le second, qui lui est semblable :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Merci, ô Dieu, pour ce chemin juste et bon.

PSAUME 138, les 3 strophes

PRIÈRE POUR L'INSPIRATION
(Illumination)

(...)

JEAN 6, 60-71

60 Après l’avoir entendu, beaucoup de ses disciples dirent : Cette parole est dure ; qui peut l’entendre ? [Jésus venait juste de se moquer des traditions des gens qui l'avaient écouté lors d'un prêche dans une synagogue]  61Jésus, sachant que ses disciples maugréaient à ce sujet, leur dit : Est-ce là pour vous une cause de chute ? 62Et si vous voyiez le Fils de l’homme monter où il était auparavant ? 63C’est l’Esprit qui fait vivre. La chair ne sert de rien. Les paroles que, moi, je vous ai dites sont Esprit et sont vie. 64Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient pas. Car Jésus savait depuis le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient pas et qui était celui qui le livrerait. 65Et il disait : C’est pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi, si cela ne lui est donné par le Père.
66 Dès lors, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent ; ils ne marchaient plus avec lui.
67 Jésus dit donc aux Douze : Et vous, voulez-vous aussi vous en aller ? 68Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as des paroles de vie éternelle. 69Nous, nous sommes convaincus, nous savons que c’est toi qui es le Saint de Dieu. 70Jésus leur répondit : N’est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous, les Douze ? Pourtant l’un de vous est un diable ! 71Il parlait de Judas, fils de Simon Iscariote ; car c’était lui qui allait le livrer, lui, l’un des Douze !


PRÉDICATION, par le pasteur Robert Philipoussi


À qui irions nous, tu as des paroles de vie éternelle.

Aujourd'hui, tout le monde sait ce que désigne la vie éternelle. Bien sûr, je reviendrai sur cette affirmation.

Mais jadis, quand la méprise sur cette expression était enseignée de génération en génération, quand la religion chrétienne occupait les esprits en occident, il n'y avait rien à penser. C'était une donnée que la vie éternelle désignait la vie après la vie dite terrestre, et qu'elle allait durer. Qu'elle allait durer non pas  éternellement, mais sempiternellement.
D'une façon bienheureuse et paradisiaque ou catastrophique et infernale, certes, mais la vie éternelle paradoxalement désignait une durée qui commençait après la mort et ne finissait jamais. Puis, après quelques secousses, celle de la Réforme , la crise occidentale qui a rebattu les cartes du jeu du salut en instituant une l nouvelle donne: on ne pouvait plus mériter par ses oeuvres la vie dite éternelle,  seule la grâce de Dieu en décidait... Du coup, et c'est un effet collatéral, cette nouvelle donne a pu être interprétée comme une invitation à se dé-préoccuper de cette question - mais ne s'agissait-il pas alors d'une invitation à se dé-préoccuper de la seule question "religieuse" qui compte, à savoir celle du "salut" ?  Je ne sais pas, toujours est-il que de fil en aiguille, en occident, cette question de la "vie éternelle" a été remisée dans les livres de théologie. Plus grand monde ne se retrouve attaché , à cette notion au fond très peu biblique, d'une vie sempiternelle, commençant après la mort. Tout cela à cause d'une méprise d'interprétation. Méprise que l'imam de Bordeaux évoquait d'ailleurs, ce matin même dans question d'Islam sur France Culture.
Très peu biblique, bien entendu puisque la bible hébraïque n'a aucune théorie sur cette question, et concernant le nouveau testament, c'est un peu plus complexe, car à cause de certaines paraboles dont on pourrait éventuellement tirer quelques idées, ou quand Jésus aurait dit à un de larrons du champ des crucifiés " tu seras avec moi dans le paradis", une des trois fois où ce mot, d'origine perse, désignant un jardin clos, figure dans la Bible. 3 fois, ce n'est pas beaucoup, dont une dans le livre de l'apocalypse, qui comme chacun se le rappelle, est un livre passablement discret quant à son vouloir dire. Pourtant, quel succès par la suite ! De même, vous le savez l'enfer désigne étymologiquement " un lieu inférieur", comme une tombe et en aucun cas ce qu'il est devenu bien plus tard.
Quant à l'expression grecque traduite par  " la vie éternelle", elle désigne et particulièrement dans l'évangile de Jean où nous sommes ce matin, la vie, non pas sempiternelle, non pas une vie après la mort, mais la vie en plénitude. En fait, l'expression " la vie éternelle" désigne la vie même du Dieu auxquels ces croyants se réfèrent, une vie pleine, sans commencement ni fin, au-delà de ce qu'on appelle la vie et de ce qu'on appelle la mort sans d'ailleurs savoir de quoi on parle. Au-delà de ce que j’appellerais une chronolâtrie, c'est à dire un attachement forcené à une conception linéaire du temps qui passe. Devenir croyant, dans ce cas, c'est  plutôt et littéralement la proposition d'être plongé dans la vie même de ce Dieu, de recevoir son souffle éternel, et oui un jour être emporté dans cette éternité qui se ressent simplement en embrassant la vie éternelle de ce Dieu.

Je disais en début de cette prédication qu'aujourd'hui tout le monde sait ce que désigne la vie éternelle. Je corrige un peu en disant "sait un peu mieux", puisqu'aujourd'hui en effet, chacun est amené à découvrir que le petit monde dans lequel il vit a un au-delà, qui est bien avant lui et qui est bien après lui. Aujourd'hui, à commencer par nos propres gènes, les propositions pour être effaré sont beaucoup plus nombreuses que naguère, de ce qu'on appelle l'infiniment grand à l'infiniment petit, des étoiles aux fond marins inexplorés, des trous noirs à la matière noire, de l'infini créativité de ce qu'on appelle encore la nature, une créativité à peine soupçonnée, bref, tout cela ne fait pas devenir croyant, ni ne servirait de preuve à l'existence d'un Dieu mais sensibilise sans aucun doute simplement à la possibilité de tout simplement voir que, cette vie éternelle existe , et n'a pas de rapport spécifique avec notre humanité et l'histoire qu'elle s'est construite, et que cette vie s'est déployée, se déploie, et se déploiera, indépendamment de nous. Éternellement.

À qui irions nous, tu as des paroles de vie éternelle répond Pierre pour les disciples, qui sont restés,  à Jésus qui leur demandait si eux aussi ne voulaient pas partir.
Mais partir pour quoi, finalement ? Eux déjà, ils avaient tout quitté pour suivre le Christ dans son ministère. Sans doute avaient ils des espoirs concrets, pour certains de restauration politique- comme probablement Judas Iscariote, celui qui ira trahir Jésus, ou religieuse ou personnelle ou que sais je ? Mais s'ils ont tenu, c'est parce que celui-ci avaient des paroles de  vie éternelle. Non pas en tant qu'il "promettait" la vie éternelle, mais parce que  ses paroles la rendaient présente. Puisque c'est une des temporalités avec laquelle nous, nous pouvons nous lier à la vie éternelle,  par le présent, par notre présence.

À qui irions-nous ?  Et vers quoi ? Mener des combats d'avant ou d'arrière garde ?Vers quoi, vers l'affichage d'une vie réussie ? Vers l'argent, vers le pouvoir ? Jésus, dans ces actes purs ou ces actes de paroles a relativisé toutes ces préoccupations. Vers quoi qui soit de nature à rivaliser avec le présent reçu de la vie éternelle ? Vers quoi, vers qui. Vers personne. Aucune des propositions alternatives de " salut" n'avait autant de saveur.
C'est ça, tout simplement ça, croire. C'est d'abord arrêter de croire à ce qui au fond a beaucoup moins de saveur que la vie éternelle.
Bien entendu, cela transforme les vrais croyants en une armée d'incrédules en face des valeurs de ce qu'ils appelleront " le monde" , et en face de ceux qui implorent qu'on leur fasse confiance et qui constatant que l'hypnose ne fonctionne plus,  finissent toujours par recourir à la répression, à la surveillance, et à la violence. Comme celle qui s'est abattue sur Jésus.

À qui irions-nous ?

AMEN

PIANO


EXPRESSION COMMUNE DE LA CONFIANCE  LECTEUR
(confession de foi)

Je crois en Dieu, notre Père créateur du ciel et de la terre créateur des choses visibles et invisibles Souverain dans l'aveuglante proximité du Réel Je crois en Jésus-Christ comme son fils bien-aimé notre Seigneur venu nous parler De la s vérité au milieu du chemin et de la vieJe crois en l'Esprit Saint inspiration pour le peuple et dans nos consciences faisant de nous des affranchis Je crois au Règne de Dieu à l'amour plus fort que la mort et à la vie éternelle Amen


34 A  1.2.3.4  Béni soit le Seigneur page 58




ANNONCES, OFFRANDE
Le choeur du Temple de Port-Royal vous invite à un quart d'heure d’éveil vocal chaque matin de 8h à 8h15 du 23 au 27 août sur Zoom.

https://us02web.zoom.us/j/88504793596?pwd=bDhqeHlER0RmYTVBeEN5cGdjV1Jhdz09

Dimanche  29: culte à la Maison Fraternelle, 10H30






PRIÈRE DES UNS POUR LES AUTRES  LECTEUR
(prière d'intercession)
Dieu, Père de notre Seigneur Jésus-Christ, notre Père, tes mains se sont ouvertes pour nous, et nous voulons t'en bénir.
Pour la communion de l'Eglise où ton amour nous accueille et nous unit, Seigneur, nous te bénissons.
Pour ta parole vivante: lumière, nourriture et vie, que ton amour nous a dispensée, Seigneur, nous te bénissons.
Pour cet être nouveau que tu viens de dresser en nous vers ton Royaume et ta justice, pour cette œuvre de ta seule grâce, Seigneur, nous te bénissons.

Et maintenant, nous voulons te prier, remettre entre tes mains tous ceux que l'amour du Christ a confiés à notre amour.
Pour nos bien-aimés, pour tous ceux que nous te nommons à cet instant dans le secret de nos cœurs, nous te prions: Seigneur, sois avec eux.
Pour tous les hommes, en particulier les solitaires, ceux qui sont au coeur de la condition humaine.
Pour nos assemblées, qu'elles proclament l'intelligence de la foi avec ferveur.
Pour notre Eglise et pour toutes les Eglises, pour ceux qui savent ton amour, pour ceux qui te cherchent, pour ceux qui te méconnaissent, nous te prions: Seigneur, sois avec eux, sois avec nous.

NOTRE PERE


Action de grâce:  psaume 103   1 à 6  LECTEUR
Mon âme, bénis l'Éternel! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom!
Mon âme, bénis l'Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits!
C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies;
C'est lui qui délivre ta vie de la fosse, Qui te couronne de bonté et de miséricorde;
C'est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, Qui te fait rajeunir comme l'aigle.
L'Éternel fait justice, Il fait droit à tous les opprimés.


ENCOURAGEMENT BÉNEDICTION
(Exhortation, Envoi)
Le Seigneur vous bénit et nous garde. Le Seigneur fait resplendir sur vous sa lumière et vous accorde sa grâce. Le Seigneur tourne sa face vers vous et vous donne la paix!


PIANO
 
.