Menu


Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port Royal & Maison Fraternelle

Message du conseil presbytéral (janvier 2013)



Message du conseil presbytéral (janvier 2013)
 

MESSAGE DU CONSEIL PRESBYTERAL

"A la fin de l'année 2012, nous sommes entrés dans le temps de l'Eglise Protestante Unie de France et notre Paroisse s'est dotée d'un nouveau Conseil avec la moitié de nouveaux conseillers. Ces changements, nous les avons votés mais, au fond, tout reste à écrire. D'abord, il ne s'agit pas de renier le passé. L'appartenance de notre Paroisse à la tradition réformée est résolument gravée dans le marbre de nos nouveaux statuts et, tant le Pasteur que le Conseil veilleront à ce qu'elle soit préservée. Cela ne nous empêche pas de rester ouverts et attentifs à tous les nouveaux horizons que nous ouvre cette union, et même de les inventer, de les susciter, de les amplifier, que ce soit en termes de partage avec nos frères luthériens, de rayonnement dans nos arrondissements du XIIIème et du Vème, d'initiatives caritatives ou culturelles... Parlons franchement, cette union sera ce que nous en ferons! Elle peut tout aussi bien être le symptôme de deux églises vieillissantes qui s'unissent pour se soutenir dans leur faiblesse, ou l'occasion d'un formidable tremplin. A nous tous de saisir notre chance. Pardon d'employer des grandes phrases mais je pense sincèrement que l'avenir et la pérennité de notre parole réformée se joue maintenant. Enfin, sur le plan de la gestion de la Paroisse (parce qu'il faut aussi avoir des préoccupations matérielles), le Conseil tient à saluer particulièrement l'engagement et la disponibilité dont Claude Prevost et Karin Imbert ont fait preuve pendant 12 ans au service de notre communauté, sans oublier ceux de Jacques-Hubert Aubriot, Michèle-Annie Copin et Claire Chaumet. Privés de leur expérience (même s'ils restent encore  disponibles pour nous aider), nous sollicitons votre indulgence et votre patience et nous engageons à faire de notre mieux. Alors, ensemble, acceptons l'inconnu du lendemain. Abordons l'avenir avec optimisme et rappelons nous qu'à chaque jour suffit sa peine."

David Meheut, président du conseil presbytéral.

.