Menu

Les protestants des 13e et 5e arrondissements de Paris. Temple de Port-Royal (cultes tous les dimanches 10H30) & La Maison Fraternelle (cultes tous les dimanches à 18H30 (hors vacances)


LE CULTE ?

Quoi ? Où , Comment ?

Qu'est- que le culte, où se déroule t-il, et comment ? Voici toutes les réponses à vos questions !



 
Tous les Dimanches

à 10h 30
à Port-Royal (18 boulevard Arago) 

à 18h30

à la Maison Fraternelle  (37 rue Tournefort)
(hors vacances et événements spéciaux (voir agenda)

 


La Cène les 2e et 4e Dimanches de chaque mois

Les enfants dont les parents le souhaitent sont accueillis à la sacristie pendant le culte (sauf en juillet et en août)
Se proposer, se renseigner !


 

QU'EST-CE QUE LE CULTE ?
Le culte est le moment central de la vie d'une Eglise Protestante. Il n'est pas une obligation (chacun reste libre d'étudier la Bible, de prier, de louer son Dieu, chez soi, en famille ou en groupe de maisons). Mais il est nécessaire pour trouver la nourriture  pour pratiquer sa foi dans sa vie quotidienne.
On peut saisir le sens d'un culte protestant à partir de la métaphore de l'invitation d'un maître de maison à son peuple dispersé. Chacun se sent appelé à venir à cette invitation et le dialogue s'entame ainsi : D : Dieu / H: l'humain.


D = Salutation: le Seigneur accueille tous ceux et celles qui ont répondu à cette invitation.
Que la paix soit avec vous .

H : Louange : les invités expriment leur remerciement.

H  : Prière de conversion / de repentance / de confession des péchés :C'est le moment où l'on comprend que les invités avait sans doute un trop lourd fardeau à porter, et une dette envers le Seigneur.

D : Déclaration du pardon. En grec, le pardon signifie remise de la dette. C'est le moment où chacun est invité à se sentir libéré.
D : Volonté de Dieu Mais cette nouvelle liberté ne dispense pas d'écouter des paroles qui peuvent aider à vivre, et permettent d'éviter de retomber dans les ornières du "péché" (en hébreu : manquer sa cible, en grec : manquer la marque, d'où la possibilité de traduire par "manquement")


H: Prière d'illumination.
Le peuple demande l'inspiration pour bien entendre la Parole du Seigneur. NB : cette prière est très importante dans la liturgie de type calviniste, car le Saint Esprit est ce tiers qui évite de confondre "Bible" et " Parole de Dieu", cette dernière devant toujours s'actualiser dans le moment favorable.

 H-DPrédication.
Portée par une personne singulière mais autorisée (en général le pasteur), elle nécessite de la part du prédicateur un vrai travail préparatoire et une vraie présence et de la part de l'auditeur une vraie discipline d'écoute. Elle est, avec le Repas de la Cène, un des deux moments le plus important du culte, puisqu'elle devient, chez ceux qui l'écoute, une parole du Seigneur pour chacun d'eux, et aussi pour la communauté du jour. Elle devient une parole incarnée. Le texte de la prédication, même s'il est utile, n'est pas la prédication, qui n'existe que dans le moment où elle est parlée.

 H : Confession de foi.
La communauté du jour est réconciliée. Elle exprime une parole commune, et si possible, dite en commun.

 H: Annonces et offrandes.
Partage sur la vie du peuple, et partage des ressources.

H : Prière d'intercession
Si l'on ne garde que le Notre Père, la marque de cette prière est une véritable exigence du peuple envers son Dieu " Que ton nom soit sanctifié, que ton régne vienne, donne nous aujourd'hui notre pain etc." C'est exactement une demande, dans le sens fort que ce terme a encore en français.

H-D : Cène -
Toujours dans la logique de l'invitation, voici le repas. Un repas que préside le maître de maison. Ce repas devient communion , avec lui, entre les frères et sœurs assemblés, et plus encore, avec ceux et celles qui sont dans les pensées et la prière.

 D : Envoi et Bénédiction.
Comme le Seigneur avait accueilli son peuple, il les "envoie" c'est à dire le remet sur la voie. La vie d'un disciple se passe en dehors du temple, mais le culte est nécessaire pour prendre des forces pour continuer cette route.

 
Bien sûr, puisqu'en général le protestantisme n'insiste pas sur les aspects visuels et chorégraphiques de la liturgie, les deux arts immatériels que sont LA PAROLE et LA MUSIQUE y tiennent une importance presque égale. Toute la liturgie est ponctuée de jeux musicaux, de spontanés (ou répons), de chants annoncés tirés du recueil distribué à l'entrée. La musique représente tout ce que la Parole ne pourra jamais dire. La parole tente de dévoiler à la conscience ce que la musique peut faire ressentir. Il y a évidemment beaucoup de passerelles entre les deux.

 

COMMENT LE CULTE SE DÉROULE-T-IL DANS NOTRE EGLISE PROTESTANTE UNIE DE PORT-ROYAL QUARTIER LATIN ?

 

Entrée d'orgue/ piano/ autres instruments

SALUTATION
l'officiant fait lever l'assemblée
chant d'une strophe
LOUANGE
chant  en général un Psaume

PRIÈRE DE REPENTANCE
chant d'une strophe

ANNONCE DU PARDON
chant d'une strophe

VOLONTÉ DE DIEU
chant d'une strophe

PRIÈRE D'ILLUMINATION

LECTURE DE LA BIBLE
orgue bref

PRÉDICATION
suivie par un jeu musical méditatif

CONFESSION DE FOI
chant

ANNONCES, PARTAGE DE NOUVELLES - OFFRANDE
jeu musical pendant l'offrande

SAINTE CÈNE

Préface Institution
chant éventuel  d'une strophe

Épiclèse

Invitation

PRIÈRE D'INTERCESSION, NOTRE PÈRE

Fraction Élévation Communion
éventuellement, lorsque les paroissiens entourent la table : jeu musical

Action de grâces

EXHORTATION et BÉNÉDICTION

Sortie musicale

 

 


Dimanche 14 Août 2016
.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 31 Octobre 2014 - 19:46 52 SECONDES DE CHANT AVANT UN CULTE

Dimanche 21 Septembre 2014 - 20:31 LA PRIERE DITE D'ILLUMINATION